Thé vert ou café : le match

Figures incontournables de notre quotidien, ces deux boissons ont souvent tendance à ranger les gens dans 2 camps bien distincts : les coffee addicts et les buveurs de thé. Le thé semble avoir souvent meilleure presse que le café mais qu’en est-il vraiment ? Éléments de réponse dans ce nouvel article.

La caféine

Les deux boissons contiennent de la caféine, une substance bien connue pour stimuler notre système nerveux. Théine, caféine sont en fait deux noms pour parler de la même molécule de la famille des méthylxantines.

Mais la conséquence de cet apport de méthylxantines dans l’organisme diffère selon la boisson : 1 tasse de thé contient environ 3 fois moins de caféine qu’1 tasse de café, et surtout, son absorption est retardée dans l’organisme. En cause, les tanins du thé. Dans le thé, la théine est en effet liée aux polyphénols, amenant ainsi à une libération progressive de la théine dans notre organisme. Alors que dans le café, la caféine est à l’état libre et passe donc très rapidement dans le sang. Elle est complètement biodisponible.

Résultat ?

Le café agit comme un coup de fouet, il stimule de manière plus rapide MAIS moins longtemps : 2 à 3 h contre 6 à 8h pour le thé.

Le thé, lui, stimule aussi, mais sans les mauvais côtés excitants du café. À noter que plus un thé est infusé, moins il sera stimulant : son infusion longue amène plus de tanins et ces tanins annulent les effets de la théine.

Si vous êtes plutôt branché café, un expresso sera la meilleure façon de le préparer car son goût sera bien prononcé mais sa quantité de caféine sera moins importante.

Quoiqu’il arrive, attention à cette fausse idée d’énergie : un excès de caféine viendra stimuler la production d’adrénaline dans notre organisme, faire sécréter du cortisol, et pomper nos réserves d’énergie, épuisant à terme nos glandes surrénales. En d’autres termes, cette caféine n’apporte pas d’énergie mais vient puiser dans notre énergie de secours.

Ces deux boissons sont donc à consommer avec modération et à alterner avec des boissons non excitantes.

Les antioxydants

Le thé et le café renferment tous deux de nombreux antioxydants.

Mais contrairement à ce que l’on pense, le café contient plus d’antioxydants que le thé. 1 tasse de café procure entre 250 et 550 mg d’antioxydants, alors qu’1 tasse de thé en aurait « seulement » jusqu’à 200 mg.

Petite nuance à apporter : cette supériorité s’exprimerait uniquement en milligrammes, le thé vert, lui, lui serait supérieur en potentiel antioxydant (indice ORAC). En prime, dans le thé vert, on retrouve de l’EGCG, un puissant antioxydant que l’on ne retrouve pas ailleurs.

Rappelons que ces antioxydants nous aident à protéger notre organisme de nombreuses maladies, à neutraliser les déchets oxydatifs et à prévenir le vieillissement prématuré.

Vitamines & Minéraux

Le café a tendance à inhiber l’absorption de certaines vitamines, notamment les vitamines B, ainsi que les minéraux : il augmente en effet la fuite urinaire du calcium et du magnésium. C’est d’ailleurs à cause de cette perte en magnésium que le café peut donner de l’arythmie.

Le thé, de son côté, nous empêche de bien absorber le fer. Si nous le consommons pendant notre repas, il empêche son absorption à hauteur de 60% environ. Attention donc pour les personnes carencées ou déficientes à bien le consommer 2/3 h après avoir mangé pour qu’il ne se mélange pas avec le bol alimentaire. Inversement, les personnes qui connaissent un excès de fer dans leur organisme tireront bénéfice d’un repas accompagné de thé vert.

Équilibre acido-basique

Comme expliqué précédemment, le café a tendance à nous faire perdre du calcium et du magnésium, qui font partie de nos minéraux alcalins. Il augmente en prime les sécrétions gastriques ce qui peut causer des brûlures.

En fait, son pH en fait un aliment acidifiant, surtout lorsqu’il est consommé en grandes quantités, et chez les sujets sensibles. Tout le monde n’est pas sujet à l’acidose tissulaire, mais notre mode de vie stressant et notre alimentation pas toujours équilibrée exacerbe ce phénomène.

Pour contrebalancer cette acidité, notre organisme va alors puiser dans ses propres réserves de minéraux (les os, phanères, tissus musculaires) pouvant entraîner sur le long terme une déminéralisation et un risque d’ostéoporose.

Si le thé noir a les mêmes effets que le café, le thé vert lui, a un pH neutre, et contribue à maintenir un équilibre acide-base sain.  

L’acrylamide

D’après l’EFSA, le café serait responsable d’environ 34% de la quantité journalière d’acrylamide ingérée par les adultes. Or l’acrylamide est une substance jugée cancérogène.

Cette substance se forme naturellement durant la cuisson au four des aliments mais aussi durant les torréfactions. Elle se trouve donc également dans le chocolat, les chips, les céréales de petit déjeuner ou le pain. Tous ces produits ont été cuits à haute température pour développer leurs arômes.

Le café peut en être très riche : sa concentration varierait de 130 à 2100 µg/kg dans sa version grains.  

Cependant :

  • Cette teneur varie selon le type de café : un café arabica aura une teneur beaucoup plus faible qu’un café robusta
  • Le café soluble en contient beaucoup plus que les autres cafés
  • Paradoxalement, le café protège de certains cancers grâce à sa richesse en antioxydants. D’ailleurs, même torréfié, le café conserve beaucoup d’antioxydants

Le thé vert n’est pas en reste, il pourrait en contenir jusque 306 µg/kg mais tout dépend du processus de torréfaction, de sa durée et de sa méthode de préparation qui varient. Le thé officiellement le plus torréfié est le hojicha.

Apaisement

Pour le coup, ici, le café n’a aucune action bénéfique, puisqu’il ne combat pas la fatigue, il la camoufle. Résultat, notre organisme continue de s’épuiser sans s’en rendre compte.

Le thé vert en revanche, est plus apaisant et calmant grâce à un acide aminé que renferme naturellement la racine du théier, la L-Théanine.  Ce dernier a un effet « adoucissant » sur la caféine, il stimulerait les ondes « alpha » dans le cerveau, avec un effet relaxant. Parmi les bienfaits du thé vert, on sait qu’il aide à baisser la pression artérielle.

Sport

Le café a bon dos chez le sportif, et pour cause, il permettrait d’améliorer les performances. Il favoriserait l’oxygénation et la combustion des graisses pendant l’effort.

Cette réputation, on la doit non pas au café, mais à la caféine. Vous pouvez donc aisément prendre du thé si vous avez une préférence pour cette boisson.

Attention, la caféine a pour effet de diminuer l’afflux sanguin dans le cœur. Or c’est précisément à ce moment que votre cœur doit être le plus efficace. Veillez donc à ne pas consommer votre boisson caféinée juste avant votre séance mais au moins ½ h avant.

Moralité

Si le café semble moins bien s’en sortir que le thé vert, il n’est pas à diaboliser car il a aussi ses vertus. Il est d’ailleurs reconnu par la communauté scientifique pour soulager les migraines, et surtout lutter contre certaines maladies comme la cirrhose, le diabète de type II, certains cancers (sein, colorectal) et Parkinson.

Vous n’êtes donc pas obligés de vous en priver si c’est votre boisson plaisir, que vous le métabolisez bien (écoutez-vous !) et que vous ne présentez pas de contre-indications particulières, mais il faudra modérer sa quantité. Notre capacité à gérer l’ingestion de café varie d’un individu à un autre.

D’autre part, de nombreux facteurs de qualité viennent nuancer ce podium : un thé vert en sachet premier prix n’aura aucun intérêt puisqu’il contiendra des arômes de synthèse, des feuilles de thé anciennes et peu qualitatives ; il risquera d’être davantage contaminé en pesticides, fongicides et métaux lourds et contiendra probablement des perturbateurs endocriniens à cause de son sachet plastifié.

close

Inscris-toi à ma newsletter pour profiter de l’offre de lancement de mon nouvel ebook “Rien à sucrer” qui sort le 6 février !

Remplis ce formulaire pour être prévenu(e) le jour de la sortie du nouvel ebook et recevoir un code promo exclusif !

En t'inscrivant tu acceptes de recevoir mes mails. Je n'envoie pas de messages indésirables ! Lis ma politique de confidentialité pour plus d’informations.